Pour une NUPES pleinement antiraciste !

Racisme, discriminations : faire de l’égalité en droits et en dignité une réalité  !


Nous publions ci-après une « adresse aux candidates aux candidats de la Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale aux élections législatives du 
 
Les signataires se félicitent de cette nouvelle donne politique ! Nous vous demandons de porter le combat contre le racisme et les discriminations sous toutes leurs formes.

Dans le précédent quinquennat des lois comme celle contre le séparatisme, sous couvert de lutter contre l’islamisme radical, ont contribué à stigmatiser les citoyen-ne-s musulmans ou présumés tels, celles et ceux issu-e-s de l’immigration post coloniale. Une vision dévoyée de la laïcité n’a fait que renforcer ce stigmate.

Le racisme dont la forme haineuse peut se traduire par les pires actes de violence est aussi une atteinte permanente à la dignité qui se traduit, au quotidien, par une rupture d’égalité à l’embauche, au logement, dans l’accès, aux stages, les rapports avec la police….

Ces discriminations « systémiques » résultent de logiques institutionnelles ou sociétales comme les discriminations sexistes qui exigent des mesures fortes à partir d’une grande consultation des premier-e-s concerné-e-s, des organisations antiracistes, du Défenseur des Droits, de la CNCDH, des syndicats….

Reprenez le mot d’ordre « toute la loi de 1905, rien que la loi de 1905 », la laïcité doit rester un principe politique ! Abolissez la « loi Séparatisme ».

Désormais comme pour les femmes victimes de violence, il faut favoriser les signalements, encourager un #Metoo antiraciste, soutenir les luttes comme celle des femmes de l’IBIS Batignolles (noires, femmes, surexploitées, étrangères).

Lutter contre ces dominations et oppressions nécessite de les articuler entre elles (classe, genre, « race »). L’émancipation est un tout.

Le racisme a partie liée avec la disqualification des quartiers populaires, le résultat d’une absence d’accueil décent des immigrés sur notre territoire et l’histoire de l’exploitation coloniale et l’esclavagisme.

Les droits humains et citoyens ne doivent pas dépendre de la nationalité juridique des intéressés. Ces droits, comme l’accès aux soins, doivent être effectifs, préservés et même accrus comme le droit de vote des étrangers non européens. L’inéligibilité doit être prononcée pour les personnes condamnées pour incitation à la haine raciale. Le récépissé de contrôle d’identité doit permettre de lutter contre les contrôles au faciès

Vous allez voir déferler contre vous les pires insultes, sans fondement : islamogauchiste, communautariste, indigéniste. Vous ne pourrez pas répondre seulement par l’amélioration des salaires, le retour à l’emploi, même si ces mesures nous concernent toutes et tous.

Ces attaques réactionnaires d’extrême-droite visent à vous disqualifier, à transformer les victimes du racisme en coupables. Il faudra contre-attaquer car l’enjeu est de faire de l’égalité en droits et en dignité une réalité pour toutes et tous

A l’initiative de :

TRIPIER Maryse, sociologue

BORTOT Hadrien, Adjoint au maire du 19ème arrondissement Paris

CLUZEL Agnès, militante antiraciste, Collectif Réfugiés 89

HALOUI Fabienne, conseil national PCF 84

KISSOUS Robert, économiste, militant associatif

POUILLOT Henri, militant antiraciste et anticolonialiste

Pour signer et contribuer à ce combat : https://www.change.org/p/pour-une-nupes-pleinement-antiraciste?utm_content=cl_sharecopy_33402620_fr-FR%3A5&recruiter=62882480&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink&utm_campaign=share_petition

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *